Nécrologie: Major Ariane Alègre

Elle était petite, presque frêle d’apparence mais si grande de l’intérieur.
Ariane Alègre, c’est un enfant du régiment, comme on dit. Née le 18 juin 1947, elle grandit dans une famille salutiste qui aime la Parole de Dieu. Elle vit de cette Parole dès son jeune âge et offre sa vie toute entière au Seigneur. Sa vocation d’officière de l’Armée du Salut, qui a débuté en 1971, est vécue dans une grande disponibilité vis à vis de son prochain, ses actes et ses prises de position sont empreints de sagesse et de force.
Ariane Alègre, c’est aussi un cœur pour la jeunesse : à sa suite, dans le ministère des Porteurs de Flambeaux (scouts salutistes), elle entraine des cohortes entières à connaitre son Dieu et à partir à l’aventure.

Et l’aventure c’est la mise sur pied de comédies musicales. Ariane utilise sa parfaite connaissance de l’anglais et son expertise pour traduire une quantité incroyable de chants.
C’est aussi une épouse, une mère de 5 enfants et, là aussi, la qualité de son accueil et de son amour est plus que perceptible.
Elle nous a quittés pour rejoindre son Sauveur le 11 février 2014.

Le traducteur peut être vu comme un canal humble et discret qui nous permet de recevoir la beauté des textes d’un auteur. Lors de notre congrès national, les 10-11 mai 2014, nous chanterons une de ses adaptations et lorsque je m’attarde sur les paroles de « Cœur pour Dieu », il m’est difficile distinguer ce qui est de l’auteur William Hastings ou de la traductrice, tellement ces paroles témoignent de la servante qu’elle a été:
                « Cœur pour Dieu : puise en Lui l’amour pour tous nos frères
                Et l’amour peut toucher tous ceux qui désespèrent,
                apaiser, apporter l’espérance aux plus désemparés …
                Nous serons sa voix pour affermir, nous serons ses mains
                pour soutenir, pour encourager et pour sécher les pleurs. »

Finalement, je reconnais que c’est Dieu qui transcende l’auteur et la traductrice pour nous rejoindre dans notre réalité:
                « Il sera lumière en notre nuit
                Et victoire dans tous nos conflits
                jusqu’au jour où, dans l’éternité, nous serons face à lui »

 

Ariane nous a permis de nous approcher de Dieu grâce à son ministère. Longtemps encore, nous serons bénis et nous pourrons bénir à notre tour en chantant les nombreux cantiques qu’elle a partagés avec nous. Puissions-nous le faire avec la même consécration sans compromis, la même simplicité et la même foi qu’elle.

 

Major Christine Volet

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    msili robert (mardi, 22 avril 2014 19:32)

    Condolen





  • #2

    Alegre Maurie (mercredi, 30 avril 2014)

    Merci pour ce bel hommage à celle qui a partage ma vie pendant plus de 43 ans; elle me manque , mais sa voix continue a se faire entendre par les chants. Bon congres, je serai en pensé avec vous.
    Fraternellement en Jésus.

  • #3

    Roger & Dianne Smalling (lundi, 15 décembre 2014 01:45)

    We will never forget Ariane and Maurice. They were such blessings in our live in Toulouse, 1973-74. We will pray for Maurice and children in their loss.

DE | FR